Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Economie circulaire : VINCI Autoroutes recycle ses gravats de chantier

Publié le -

Environnement

Pour réduire son impact environnemental et s’inscrire dans une démarche de développement durable, VINCI Autoroutes contribue à l’économie circulaire en recyclant ses matériaux de chantier, notamment les gravats issus de la déconstruction des anciens ponts surplombant l’A10. 

Plus de 4500 tonnes de béton et 100 tonnes d’acier : c’est le poids que représentent les gravats issus de la déconstruction des 7 ouvrages d’art sur le chantier de l’A10 au nord d’Orléans. Ces matériaux, une fois évacués du chantier, vont pouvoir être transformés en matières premières et être réutilisés. C’est ce qu’on appelle l’économie circulaire. 

Alors que l’acier est envoyé vers des aciéries pour être refondu, le béton est dans un premier temps grossièrement concassé par OCCAMAT, l’entreprise en charge des déconstructions des ponts. Celle-ci transmet ensuite ces morceaux de béton à une entreprise Orléanaise spécialisée dans le recyclage (ADA TP) qui se chargera de les réduire à nouveau afin de réutiliser la matière pour la réalisation de pistes ou de plateformes.  
L’urgence écologique s’impose à tous : VINCI Autoroutes a décidé de prendre part à cet effort collectif sans précédent en réduisant son empreinte environnementale.