Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Une journée d'échanges autour du végétal local

Publié le -

Environnement

« Et si on plantait des espèces locales ? » était le thème de cette journée regroupant collectivités, associations, pépiniéristes et entreprises, dont VINCI Autoroutes. 
Choisir d’utiliser des végétaux « indigènes » c’est-à-dire des plantes herbacées, aquatiques, des arbres et arbustes issus de prélèvements durables dans le milieu naturel et adaptés aux conditions écologiques permet aux entreprises et collectivités de participer à la préservation de la ressource en végétaux sauvages ainsi qu’au développement des filières de productions régionales et non délocalisables. 


C’est le cas de VINCI Autoroutes qui a choisi d’utiliser le végétal local dans le cadre de l’aménagement de l’autoroute A10 au nord d’Orléans. Malgré une filière peu développée et un coût d’investissement plus élevé, les avantages du végétal local sont nombreux : 

  • Il est plus favorable à la biodiversité,
  • Il permet une meilleure reprise des végétaux
  • La résistance aux conditions climatiques est meilleure ce qui nécessite moins d’intervention ultérieures
  • Il donne la possibilité de travailler avec des entreprises du territoire. 


 Pour ce chantier, 17 750 plants d’origine génétiquement locale, répartis en 30 espèces seront mis en culture par les deux pépinières retenues avant d’être plantées aux abords de l’autoroute A10.  


Découvrez le retour d’expérience de VINCI Autoroutes sur le végétal local 
 


Découvrez le retour d'expérience de VINCI Autoroutes sur le végétal local