Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Des mesures de conservation pour le Doronic à feuilles de plantain

Publié le - Mis à jour le 04 juin 2020

Environnement

L’aménagement de l’autoroute A10 entre l’A19 et l’A71 au nord d’Orléans s’inscrit dans la démarche ERC « Éviter, Réduire, Compenser » qui consiste à concevoir un projet le moins impactant possible pour l’environnement. Cette démarche donne la priorité aux mesures d’évitement, puis de réduction de l’impact, et définit si besoin des mesures de compensation ayant pour objet d’apporter une contrepartie positive aux impacts résiduels négatifs du projet. 

La prise en compte du Doronic à feuilles de plantain, espèce protégée en région Centre-Val de Loire, s’inscrit dans cette démarche. 
Situé à hauteur du bois des Grands Logis et du Bois Picard, à proximité du chantier d’aménagement de l’A10 au nord d’Orléans, le Doronic à feuilles de plantain sera déplacé en juin 2020 vers un site qui lui sera favorable.
Pour cela, deux méthodes seront utilisées en fonction de la localisation, de la surface à déplacer et des accès possibles : 

  • Le déplacement manuel à l’aide de pelles bêches sera envisagé pour de petites surfaces ainsi que pour les stations en lisières forestière 
  • Le déplacement à la pelle mécanique sera utilisé pour les espèces situées en boisement

Le milieu abritant le Doronic à feuilles de plantain sera prélevé manuellement ou mécaniquement puis repositionné sur la zone réceptacle située dans le bois des Grands Logis et dans la partie nord du Bois Picard, dans des zones où il est actuellement absent. 
Un suivi régulier sera réalisé tout au long de l’opération par le bureau d'études Ecosphère. Par ailleurs, les zones d’accueil seront balisées de manière pérenne afin de suivre l’évolution des stations.


Doronic

Des graines prélevées pour la conservation de l’espèce

Afin de conserver le patrimoine génétique de cette population, une campagne de prélèvement des graines de Doronic a été effectuée au printemps par le Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien (CBNBP). Ces graines sont stockées au sein de la banque de graines du CBNBP qui a pour objectif d'assurer une conservation durable des semences vivantes, capables de régénérer des individus viables représentatifs de populations menacées ou disparues.