Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Les pieds dans l'eau, la tête au soleil

Publié le -

Environnement

Les équipes de l’entreprise Sylvaloir ont parcouru les 6 mares à proximité de l’autoroute A10 au nord d’Orléans afin d’aménager les zones humides.

La plupart des mares accueille désormais près de 300 plantes hélophytes, de différentes variétés. Iris, jonc, salicaire, scirpe, massette, laîche ou encore baldingère peuplent désormais ces zones. 

hélophytes

Les hélophytes sont des plantes semi-aquatiques. Elles font la transition entre l’eau et la terre ferme en gardant les pieds dans l’eau mais en développant leurs tiges et leurs fleurs en aérien. 
Suivant les sujets, les racines ont besoin de plus ou moins de profondeur d’eau. Certaines sont des plantes de berge car elles supportent de rester un certain temps, dans une terre marécageuse humide, d’autres supportent l’enracinement sous l’eau jusqu'à des profondeurs de 80 cm.

En plantant un cortège floristique qui se développera ensuite, l’objectif est d’installer un écosystème dans ces mares. Les plantes aquatiques jouent en effet un rôle clé dans l’installation et l’essor de la vie au fond de la mare. A la fois refuge, lieu de reproduction, source de nourriture et d’oxygène, elles sont vitales pour les animaux.

MARE